{ ARC 1 /// “The girl who shouted in the shadows” }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Direction & PNJ
Yens : 5659
MessageSujet: { ARC 1 /// “The girl who shouted in the shadows” }   Mar 2 Déc - 20:35






PREMIER ARC DE L’INTRIGUE :



LE COMMENCEMENT : “Une arrivée étrange”

C'est aujourd'hui. Quoi aujourd'hui ? Et bien c'est aujourd'hui que doit se faire l'arrivée d'une nouvelle élève au sein de l'université. Mais si c'était une simple élève, personne ne ferait un tel ramdam dans les couloirs et l'organisation ne serait pas très importante. Du même que si c'était une élève simple, ordinaire, normale, une telle réunion avec la plus part des élèves n'aurait pas lieu !
Toujours est-il que nous n'en savons malheureusement pas plus {un des secrets de cet arc est que nous ne savons pas pourquoi la direction a choisie de présenter aussi bien la nouvelle élève}.
Son prénom ? "Jenny Wight". Une jolie blonde, plutôt fine et courte sur patte, aux yeux verts.

Les premiers élèves arrivent enfin dans la salle polyvalente. C'est là que doit se dérouler la rencontre entre la nouvelle élève et les autres habitants, étudiants de l'université. Car oui, même les professeurs ont été invités pour cette occasion. C'est la direction qui parle principalement d'occasion alors que finalement, ce n'est qu'une et qu'une seule arrivée.
Bien sûr, tous n'ont pas répondu à l'appel, c'est bien normal. On a d'autres choses à faire que de rencontrer quelqu'un comme ça alors que si cela se trouve on n'aura pas plus d'affinité avec elle... Bref ~

Soudain, une voix se fait entendre, probablement un technicien :
- " Bonjour à toutes et à tous ! Monsieur Le Directeur a une information de la plus haute importance à vous transmettre ". Alors pourquoi toute l'université n'est pas là ? Encore une exagération si cela se trouve.

- " Et bien bonjour à tous, chers étudiants et professeurs de Gotaï ". {il faut en profiter maintenant qu'on peut enfin rencontrer le directeur dans de bonnes conditions, c'est vrai qu'il se fait très rare en général.}

- " J'ai le plaisir, aujourd'hui, de vous présenter une élève qui nous rejoint : Souhaitez tous la bienvenue à Jenny Wight ! "

Un air d'applaudissement se fait entendre, doublée d'une atmosphère un peu étrange. Beaucoup auront remarqué un air lourd, pesant et désagréable. {élément important que vous devrez garder en tête}
Soudain le directeur continue, en expliquant :

- " Ce n'est pas  n'importe quel élève : il s'agit de mademoiselle Wight, une prêtresse ! Et elle devient à partir d'aujourd'hui l'une de nos plus fidèle alliée mais aussi une personne que nous devons protéger puisqu'elle est extrêmement talentueuse. " {voilà peut être pourquoi toute cette organisation a été faite, peut être...}

Suite à cela, un rideau se lève {était-ce vraiment important le rideau ?} et l'on voit apparaître la jeune blonde au regard émeraude, toute souriante. Elle a tout de même l'air gênée. C'est normal, devant toute cette foule !

Petites indications:
 



© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universite-gotai.forumactif.org
avatar
Mirrors
Yens : 5722
MessageSujet: Re: { ARC 1 /// “The girl who shouted in the shadows” }   Ven 6 Fév - 22:18


“The girl who shouted in the shadows”

Salle polyvalente, avec les étudiants et le reste de l'université.  


Agitation. Tranquillement debout contre un mur, un jeune homme en costard observait les élèves de l'académie courir dans tout les sens, pressé d'arriver à la salle polyvalente. Salle dont l'entrée se trouvait juste à côté de Tobias. Quelques élèves le dévisagèrent mais la plupart se contentèrent de l'ignorer, sachant pertinemment que discuter avec le fantôme était une mauvaise idée. Surtout quand il tirait une telle tête.

Ravit d’être là ? Non, pas du tout. Il était certes curieux de voir l'origine du bordel engendré dans l'établissement, mais se retrouver avec tout les mômes dans la grande salle était pour lui insupportable. Parfois il adorait ces gamins et parfois... Il voulait juste les envoyer voler à l'autre bout du campus. Mais bref.

Une fois la masse d'étudiant passé, Tobias entra à son tour dans la salle, soupirant face à la tribu de braillard lui tournant le dos. S'installant dans un coin, il pria le ciel pour que cette réunion passe vite, histoire de retourner à ses occupations; Il pris soudainement un air sérieux lorsqu'un technicien parla dans le micro de la scène, annonçant ainsi l'arrivé du directeur. Ou "Le Chat" comme disait Tobias.

Un homme à la tête de chat d'une couleur anormal arriva sur la scène, saluant les étudiants et professeur présent. Et sans plus d'explication, il demanda à la foule de saluer une nouvelle élève. Des applaudissements se firent entendre, mais une étrange sensation parvint au Mirror à l'air bougon. Un sentiment désagréable, lui donnant un léger tournis. L'air semblait lourd, pesant, comme si les ténèbres des Dimensions Paradoxales étaient entrés dans la grande salle. Le jeune homme posta une main devant sa bouche, cherchant du regard l'origine de cette sensation. Son regard se posa sur la scène, là où le Chat continuait son petit monologue, expliquant que la nouvelle élève était en réalité un prêtresse surdoué. Un rideau s'ouvrit alors sur une petite blonde aux yeux vert, vraisemblablement gênée. Tobias quant à lui, essayait de calmer la douleur lui lancinant l'esprit. Quelque chose n'allait pas. Et il n'était pas le seul à s'en être rendu compte.



HRP:
 

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.



The Hurricane

« We rise and we fall,
unable to always stand tall.
It is not our pride that empowers,
but the memories of what is ours.
It gives us strength and heart,
to not give up at the start. » ©️ Joy

Je me plaint en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mirrors
Yens : 5852
MessageSujet: Re: { ARC 1 /// “The girl who shouted in the shadows” }   Mar 10 Fév - 23:36






× Bonnie


× Cette douce enfant


× La populas


× Oh, Tobias




Dans la journée ღ Salle polyvalente

{759 mots}

Code © Hiyata
Shouting in the shadows
Un impensable brouhaha emplissait l'air, de plus en plus envahissant au fur et à mesure que Bonnie approchait du lieu de rendez-vous. Bien sûr que non, personne ne l'y avait invitée: qu'est-ce qu'on en a à fo*tre des morts ? Cependant elle y allait tout de même, un sourire un peu narquois sur les lèvres en se disant que des morts comme elle, il valait mieux s'en soucier. Qu'est-ce qui leur garantissait qu'un de ces quatre elle n'en aurait pas assez et utiliserait son pouvoir désormais démesuré pour réduire à néant leurs vies fragiles ? C'est long, l'éternité, faut bien d'amuser parfois .. Mais ils n'avaient peur de rien, et la rouquine le constata par la difficulté avec laquelle elle se fraya un chemin au milieu de cette masse grouillante. Les questions fusaient, la surprise, l'excitation. Parfois des regards vifs croisaient le sien, et elle ne quittait pas son sourire sans pour autant chercher à répandre la bonne humeur. Ca et là, des visages familiers apparaissaient et se faisaient affectueusement ébouriffer cheveux. Oui affectueusement. Oui elle cherchait à les taquiner. En général les personnes alentours jetaient dans sa direction un regard évaluatif, parcourant la Miroir de la tête aux pieds en se demandant de quoi elle était prof, déjà. Cependant ses cornes et ses yeux écarlate ne trompaient pas, rapidement on se disait que, oui, c'est vrai, c'est un fantôme celle-là.

Malgré l'affluence, Bonnie finit par mettre les pieds dans la salle polyvalente, encombrée de jeunes gens curieux de savoir ce qui se passait. Sans doute aussi curieux qu'elle qui scrutait l'estrade en se demandant ce qu'ils avaient encore magouillé. Le bruit courait qu'une nouvelle élève intégrerait leur joyeuse compagnie de l'arc-en-ciel mais ce n'était pas extraordinaire. Ils accueillaient des aspirants dompteurs de licornes à peu près tous jours.. elle n'y comprenait pas grand-chose. Tellement fatiguée de votre m*rde, les mortels.. Enfin bref. C'est en cherchant à voir qui était dans la salle que la néo-zélandaise repéra le vieux râleur mort assez peu de temps avant elle et qu'elle se coltinait depuis pour ainsi dire toujours. Oui, il est question de ce bien-aimé Tobias. C'est avec un sourire sarcastique qu'elle marcha dans sa direction, et elle s'apprêtait à commenter son intérêt pour les évènements concernant cette 'insupportable marmaille' lorsque le technicien prit la parole. Tournant immédiatement la tête, la Miroir vit apparaître un matou transgénique qui allait leur parler d'une chose prétendument de la plus HAUTE importance.

Eh bien leur grande nouvelle était bien une nouvelle tête. Jenny Wright, rien que ça. Et pourquoi tant de bruit autour de cette demoiselle qui serait sans doute bien embarrassée, je vous prie ? Ce chat aurait il bouffé un hareng périmé pour leur faire un pareil drama ? Bon, visiblement c'était une talentueuseissime prêtresse qui leur faisait l'honneur de bien vouloir leur accorder sa présence. A son âge, elle devait avoir un certain talent. C'est sous un tonnerre d'applaudissements que la blondinette fit son apparition. Avec des yeux pareils elle aurait dû répandre la joie et la chaleur, pourtant Bonnie se sentie glacée jusque dans ses os. Un sentiment de malaise enserrait progressivement son estomac et une sorte de chape de plomb lui tomba sur les épaules. Elle s'appuya au mur, déconcertée. Comment une créature aussi lumineuse pouvait elle donner l'impression que la pièce sombrait dans le noir ? La Miroir se sentait trembler légèrement, la tête endolorie, une oppression tout sauf naturelle. Ses sourcils se froncèrent et elle pensa un instant quitter les lieux avant de se dire que ça n'avait rien de normal. Ca ne pouvait pas venir d'elle: les fantômes ne font pas de malaises, les fantômes ne se trouvent pas mal. En cherchant à tout hasard si un monstre n'avait pas fait son apparition, ignorant les paroles du Directeur, Bonnie croisa le regard de Tobias qui ne se trouvait pas beaucoup mieux qu'elle.

En un sens ça la rassura de voir que le malaise n'était pas individuel. Un coup d'oeil aux élèves lui apprit qu'ils l'avaient relativement mal pris aussi. Etait-ce cela, l'extraordinaire pouvoir de cette jeune fille ? Donner la nausée, déstabiliser ? Une force se faisait ressentir, à n'en point douter. Se rapprochant encore du fantôme, elle posa une main sur son épaule en cherchant son regard, et en même temps en se disant qu'il valait mieux qu'elle s'appuie quelque part car les tremblements persistaient.

" Quelque chose ne va pas.."

Murmura-t-elle tout en écoutant le félin d'une oreille distraite. Peut être allait il expliquer ça.



Nébuleuse
Peut être que le loup
est amoureux de la lune
et que chaque soir il pleure
tout son amour
car jamais elle ne lui répondra

Bonnie t'embrouille en Plum

codage par whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: { ARC 1 /// “The girl who shouted in the shadows” }   

Revenir en haut Aller en bas
 

{ ARC 1 /// “The girl who shouted in the shadows” }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Gotaï :: L'université Gotaï :: Entrée / Rez-de-chaussée :: Salle polyvalente-