Une journée de cours ? Pas pour nous ! [feat Ayanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shadows
Yens : 5762
MessageSujet: Une journée de cours ? Pas pour nous ! [feat Ayanna]   Dim 23 Nov - 19:40


« Une journée de cours ? Pas pour nous ! »

Feat Ayanna Amarock


Aujourd'hui ? Une simple journée de cours. Je n'ai pas envie. Pas envie du tout d'y aller ~ Voilà. Je décide donc de sécher, je n'ai pas le choix. Si c'est pour aller m'emmerder pendant un cours à écouter ce que le professeur a à me dire alors que ça ne m'intéresse absolument pas, je peux très bien rester, à traîner ou flâner dans l'université sans rien faire. Tout ceci reviendrait bien sûr au même.

Alors au lieu de prendre la direction de la salle de cours, je me balade dans l'établissement. Bien sûr, il ne vaudrait mieux pas que je me fasse choper en train de sécher les cours ! Mais je suis bien plus malin et je sais comment m'y prendre avec les pions pour les faire tourner en bourrique. Seulement le problème, c'est que là, pareil, je n'ai rien à faire. Je n'ai pas une vie ni un quotidien super intéressant. Je m'assois alors sur les marches de l'escalier qui donne vers le quatrième étage, puis, sort une cigarette de ma poche et l'allume pour commencer à la fumer. A côté de moi, une vitre, je regarde la cour, il ne fait pas beau. Ce sale temps de fin d'années nous fou encore plus le moral à zéro et dans ces situations t'as juste envie de rester chez toi bien au chaud. Seulement je n'ai pas non plus envie de traîner les pieds dans ma chambre.

Le temps passe, je me dis que finalement une ou plusieurs heures de cours ne m'auraient peut être pas fait de mal. J'inspire et j'expire la fumée de ma cigarette. Je réfléchis et en même temps ne pense à rien. Le silence règne dans les couloirs et je continue de jeter quelques coups d'oeil par la fenêtre. Il fait déjà plus sombre qu'en début d'après-midi.

Je me demande par la suite pourquoi est-ce que je ne vois personne ? Tous ont préférés aller en cours ? Ou bien ceux qui sèchent comme moi restent dans leurs chambres à faire les geeks ou les flemmards... Tu me diras, je serais bien aussi rester plus longtemps dans mon lit ce matin...

© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mirrors
Yens : 6022
MessageSujet: Re: Une journée de cours ? Pas pour nous ! [feat Ayanna]   Mar 25 Nov - 23:42






× Aleksei
Thomson
× Ayanna
Amarok




Presque 16h53 ღ Couloir du 3e étage

{xxx mots}

Code © Hiyata
Une journée de cours ? Pas pour nous !
C'est en étouffant un profond bâillement et en regardant pour la énième fois son téléphone pour connaître l'heure qu'Ayanna décida enfin de se lever. Elle se retournait dans son lit depuis une demi-heure, se disant qu'elle avait encore le temps - et qu'elle aurait pu se coucher plus tôt, aussi- , et Morphée la tenait trop fermement dans ses bras pour que l'état ensommeillé prenne fin. Après un bref combat contre ses cheveux en bataille, la jeune femme s'éjecta du lit pour aller rapidement s'habiller, prendre une douche, passer quelques coups de brosse dans ses cheveux et se diriger vers sa première heure de cours de la journée. A peu près aussi à 'l'arrache que d'habitude, elle espérait au moins être ailleurs cette fois. A moins qu'elle aie Aster en première heure, auquel cas il serait certainement plus en retard qu'elle. Mais à son arrivée les derniers élèves entraient en classe et elle ferma la porte avant de se faufiler jusqu'à sa place. Ce qu'il faisait moche aujourd'hui. Ses yeux écarlate avaient glissé par la fenêtre pour revenir au tableau, se disant que le monde extérieur lui même ne pouvait rien pour la consoler. Coincée dans un bocal avec un adulte -dans l'absolu elle était adulte aussi mais bon- qui débiterait des âneries pendant une heure avant qu'un autre prenne sa place, et des être tout aussi amorphes qu'elle qui ne savaient pas trop ce qu'ils faisaient ici. Les cours de théorie l'avaient toujours rebutée, elle préférait encore qu'ils se tapent sur la gueule..

Le temps passait au ralenti, comme s'il traînait ses vieilles savates pour laisser des traces sales sur le sol de ses pensées. Pensées vierges, blanches, vides tandis qu'elle se contentait de prendre des notes sur ce qu'on lui disait. Ce qui entrent par une oreille pour ressortir par l'autre. Sans intérêt. Ayanna clignait des yeux pour essayer d'y trouver un sens, une utilité, mais rien ne lui venait. Peut être que c'était elle qui manquait d'imagination, après tout. Peut être que ça signifiait bien quelque chose. Faisant tourner son crayon entre ses doigts, l'albinos ne pouvait s'empêcher de douter. Dans l'après-midi elle n'en pouvait vraiment plus. En désespoir de cause elle se tourna vers son voisin de table pour qu'il lui serve de complice avant de froisser son visage en une expression de douleur qu'on essaie de cacher. Une main partit s'enfouir dans ses cheveux, ses sourcils se froncèrent tandis qu'elle fermait un oeil en baissant la tête. Son voisin attira l'attention du prof qui se demandait vivement ce qui n'allait pas. Sa tête n'allait pas, voilà. Elle tournait, elle la lançait, elle avait un peu envie de vomir. Sa simulation fut assez crédible pour que l'on l'envoie chez l'infirmière sous escorte. Escorte qu'elle sema au détour d'un couloir après lui avoir fait jurer qu'elle était chez l'infirmière pour aller déambuler à sa guise un peu plus loin. Elle s'étira en levant les bras au dessus de sa tête, marchant d'un pas mesuré. Séchant les cours avec mesure et délectation, j'ajouterais presque.

Enfin elle avait beau sécher, elle n'avait pas grand-chose à faire dans les couloirs. Et le temps imbuvable lui interdisait toute sortie. Elle sentait la chair de poule recouvrir sa peau rien qu'à l'idée d'à quel point elle aurait froid en mettant le nez dehors. Temps maussade, mauvaise journée, elle ne savait pas quoi faire. Ainsi les minutes s'écoulaient, et elle espérait ne pas croiser de pion zélé qui se demanderait ce qu'elle trafiquait à traîner ainsi dans les couloirs. Parce qu'il saurait très bien ce qu'elle faisait. Finalement elle se dit que le dôme panoramique serait peut être vide, à cette heure-ci. Aussi quand bien même l faisait moche, l'endroit captait le plus de lumière possible et serait peut être moins glauque que le reste de l'établissement, vide et silencieux. Tout en marchant elle avait sorti une clope de son paquet avant de remarquer qu'elle n'avait pas de feu. Bien. C'était très fin, ça. Hors de question de retourner à sa chambre.. L'amérindienne avait donc le filtre entre les lèvres sans avoir rien allumé, assez agacée par la situation. Elle pourrait bien utiliser la pyrokinésie mais elle se sentait capable d'embraser tout l'objet au lieu de n'en allumer que le bout. Perdre une clope n'était pas non plus une option. Cependant, il faut croire que la chance était de son côté car sur les marches de l'escalier menant au 4e, elle croisa un autre déserteur. Mieux, un déserteur qui fumait.

«  Moi qui finissais par me dire qu'il y avait trop d'élèves sages dans cet établissement. »


Rit l'albinos en croisant son regard. Sans autre forme de salutation, elle s'agenouilla une marche plus bas que lui pour avoir le visage à peu près au même niveau. Elle approcha le bout de sa cigarette encore non allumée de celle qu'il fumait puis tira dessus doucement en attendant que le feu prenne, avant de s'écarter pour s'assoir un peu en décalé. La Witch souffla un nuage de fumée blanc-gris presque avec délectation avant de lever le visage vers l'inconnu. Enfin inconnu. Elle devait avoir vu ses cheveux verts traîner dans les couloirs plus d'une fois, ils étaient tous deux en 5e année d'après ses souvenirs. Cela dit son prénom, c'était autre chose. Il y avait tellement de monde, ici, en même temps.. surtout qu'elle était quasi-sûre de ne jamais lui avoir parlé.

« C'était tellement assommant, la prochaine fois je viens carrément pas.. le mieux c'est qu'on peut pas vraiment sortir il risque de pleuvoir. T'es là depuis longtemps ? »


Demanda la demoiselle, sur le ton de la conversation. Puisqu'elle avait trouvé quelqu'un, autant en profiter; il semblait s'ennuyer au moins autant qu'elle de toutes façons. Elle comptait bien passer le restant de l'après-midi à sécher; elle n'était pas pressée et avait même pris son sac en quittant la salle, état donné que ceux qui vont à l'infirmerie ne reviennent en général pas s'ennuyer avec les autres.

« C'est Ayanna, en fait. »


Ajouta la Witch, comme quelque chose qu'on a oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardians
Yens : 6501
MessageSujet: Re: Une journée de cours ? Pas pour nous ! [feat Ayanna]   Jeu 25 Déc - 14:46

Je déplace le RP, en raison de la nouvelle version et des changements de personnages ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une journée de cours ? Pas pour nous ! [feat Ayanna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée de cours ? Pas pour nous ! [feat Ayanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» "Le bonheur est un mythe inventé par le diable pour nous désespérer."
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Votez pour nous
» Appel aux dons pour couvrir les frais de vétérinaire - Filém

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Gotaï :: Une pause ? Un jeu ? :: Vieux coffre :: RP's abandonnés-