From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Masters
Yens : 5606
MessageSujet: From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]   Mar 11 Nov - 21:38



From Dusk Till Dawn

Avec Pennelope A. Paper


Comme à son habitude, Bou traînait sur le Campus de l'Université. Il glandait alors que les cours avaient commencé depuis bientôt une heure. Cela faisait bien trois mois qu'il agissait ainsi, ce qui lui avait valu son redoublement lors de sa quatrième année. Depuis la mort de sa sœur, il avait changé. Il ne participait plus au cours, n'adressait plus la parole à ses anciens camarades et était agressif avec tout le monde. C'est ainsi qu'il rata son évaluation pour passer en cinquième année et, depuis cet échec, Bou toucha le fond. Bien sûr, ce qui est bien quand on touche le fond c'est que l'on  ne peut aller plus bas, on ne peut donc que remonter la pente ; même si cela peut prendre du temps. Il en avait besoin. Il sentait ce besoin de sombrer complètement pour savoir où il en était. Malheureusement, rares sont les professeurs et les surveillants qui pensaient ainsi. Tout ce qu'ils voulaient c'était de le voir dehors, mais il était plus sain de garder un enragé en cage plutôt que de le laisser en liberté, n'est-ce pas ?

Après tout, il faisait beau alors pourquoi vouloir rester assis en classe à écouter de vieux croûtons déblatérer pour des trucs que l'on oubliera le lendemain.

Bou s'était réfugié sous un arbre, sur la pelouse du Campus, au bord d'un lac. Il était calme et endormi - tandis que les canards lui piquer son déjeuner. Cela en devenait même effarant qu'il puisse être aussi calme alors qu'il est si... Bou, je me trompe ? Il n'avait pas dormi la veille, passant sa nuit à chercher un indice sur Haruto, mais en vain.  En fait, il n'a jamais eu un seul indice sur lui ou sur les Antimasters. S'il pouvait en attraper un, il pourrait lui-même soutirer les informations dont il a besoin, mais rien. Nada ! Ce n'était pas ainsi qu'il arriverait à  faire quelque chose et c'est ce qu'il énervait le plus. Ne rien pouvoir faire alors que tout se barre en cacahuètes, telle en fut la situation quand sa sœur est morte.

Réveillé par le même cauchemar qui le hante depuis des mois, Bou ouvrit lentement les yeux. La journée s'était adoucie. Une légère brise courrait sur sa nuque, lui donnant par la même occasion un frisson. Le crépuscule allait bientôt faire son apparition. Cela faisait maintenant quatre heures qu'il s'était plongé dans son sommeil et les canards avaient eu le temps de tout engloutir en groupe, il y a de cela plusieurs heures. De toute façon, il était trop tard pour manger son déjeuner et il n'avait pas vraiment faim, même à cette heure-ci. Il se mit assis et contempla, au bord de l'eau, la lueur orangée du soleil se reflétant sur l'eau du lac. Un beau spectacle que très peu de personnes prennent le temps d'observer dans tout une vie.

Quel bel endroit, malgré tout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masters
Yens : 5657
MessageSujet: Re: From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]   Ven 14 Nov - 20:13



From Dusk Till Dawn
Ma journée débuta comme à son habitude. Des heures de cours, des matières, des devoirs... Bref, la totale lorsqu'il s'agit d'aller à l'université pour travailler. Heureusement, j'ai d'excellente capacité qui me permettent aisément de travailler et d'avoir une petite avance. D'où mon saut de classe l'an passé. En revanche, ma matinée n'a pas été des plus tranquilles. J'ai passé mon temps à recopier des cours et à tenter de suivre alors que beaucoup s'amusait en classe. Parfois je me demande pourquoi ils ne restent pas tout simplement chez eux ?

Lorsque vint l'heure du déjeuner, tout devait normalement se passer correctement mais, un abruti renversa son plateau sur moi... J'ai du me dépêcher de changer de vêtements entre midi et deux, directement après avoir manger. Le mec ne s'est même pas excusé... Je vois facilement à quelque point je suis peut importante aux yeux des autres, mais je préfère encore passer mon chemin et ne pas m'arrêter pour des débilités pareilles.

Finalement, après cette journée bien mouvementée, alors que le crépuscule allait bientôt tomber et que la fraîcheur se faisait de plus en plus ressortir, je n'avais pas envie de rentrer dans ma chambre si ce serait uniquement pour faire des devoirs ou bien regarder la télévision voire d'autres petites habitudes comme ceci... Cela ne m'intéressait pas, pas ce soir. En sortant des cours, gardant mon sac sur moi. En effet, je porte déjà un petit sac à main qui me permet de ranger mes cours. Je n'ai peut être pas l'âge mais je préfère. Bref, je partis directement pour aller prendre l'air et me balader dans les extérieurs de l'université. On a bien le droit de le faire à tout heure d'ailleurs.

J'arrivais, après avoir un peu visité dans de plus amples détails, sur les lieux du lac de l'université que l'on nomme le lac Gotaï. Je ne sais pas vraiment pourquoi d'ailleurs. Probablement et sûrement parce qu'il traverse le territoire de l'établissement. A ce moment là, je vis un jeune homme, assis, il me semblait légèrement somnoler. En m'approchant un peu plus, je sursautai suite à son réveil un peu brutal. J'étais maintenant pile devant lui, un peu cruche, ne sachant pas trop quoi dire... Je souris et rougis en même temps.

- Hm. Bonsoir.

Voilà donc tout ce que j'ai trouvé à lui dire : "Bonsoir". Et rien de plus. Je ne savais en fait pas comment continuer. Après tout, je n'ai pas l'habitude de parler spontanément aux gens. Ca ne m'arrive que très peu. Il faut dire que je n'ai pas du tout, mais alors du TOUT eu l'enfance pour... J'espérais à ce moment là que le jeune homme que je ne connaissais ni d'Adam ni d'Êve puisse m'accepter et ne pas me rejeter comme beaucoup le font...

Feat Bou Kurushima

Code de Frsoty Blue de Never utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masters
Yens : 5606
MessageSujet: Re: From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]   Dim 16 Nov - 15:07



From Dusk Till Dawn

Avec Pennelope A. Paper


Bou était tellement plongé dans ses pensées, qu'il n'avait pas entendu la jeune fille s'approchait dans son dos. Ressassant tout son passé, aussi douloureux soit-il, le garçon avait l'habitude d'exploser sa rage d'un coup, mais, cette fois-ci, il la contenait. Il serrait les dents ainsi que son poing, au point de se faire saigner. Les quelques gouttelettes de sang coulaient le long de sa main pour tomber sur l'herbe. Il combattait sa rage par la douleur physique, bien que cela ne marchait pas du tout, mais il s'en persuadait. Il était persuadé que le Bien ne pouvait gagner contre le mal. C'était pourquoi il avait décidé d'être ce mal pour l'éradiquer, bien qu'il était loin de l'être, finalement...


"Hm. Bonsoir. "



Sans crier gare, quelqu'un s'était approché de Bou d'un peu trop près. Il en sursauta presque de peur lorsqu'elle prononça ces quelques mots, semblait-elle un peu gênée. Le garçon n'en était pas moins embarrassé que la fille. Ce genre de choses n'arrivait jamais, il était tout le temps seul. Les gens ne l'approchaient pas et le craignaient par-dessus tout, ainsi que ses sauts d'humeur. Sa tête de con n'arrangeait rien, mais l'histoire avec sa sœur et les Antimasters encore moins. Les yeux grands ouverts, Bou resta immobile, dos à cette jeune fille, sans prononcer un seul mot. Il ne voulait pas lui montrer qu'il n'était pas dans son assiette.

Qui sait ce qu'elle aurait pu raconter aux autres sur lui.


"Si tu t'es perdue, ne compte pas sur moi pour te raccompagner."


Certes, il n'y allait jamais par quatre chemins. Il était toujours d'une nature directe avec les autres, même s'il en devenait très désagréable. Il était comme ça, il fallait l'accepter. Bou tourna légèrement la tête et jeta un regard du coin de l’œil sur la jeune fille. Il ne la connaissait pas, en effet. Son visage ne lui disait rien, bien qu'agréable. Rares étaient les visages inconnus à Gotai et celle-ci en faisait partie. Elle l'intriguait. Tellement intrigué, qu'il en oublia sa profonde colère, mais aussi de l'envoyer paître comme à son habitude. Il avait une sale habitude, c'était vrai, cependant, c'était pour le bien de tous. Bou se tourna vers elle, toujours assis et la dévisagea, impassible, durant de longues secondes et ouvrit la bouche.


"Dis, Murasaki-chan, que fait une fille toute seule, en pleine nuit et loin de sa chambre, à parler avec un mec peu fréquentable ?"


Bou avait déjà donné un surnom à cette fille. Il en donnait souvent aux gens qu'il aimait bien - comme aux gens qu'il n'aimait pas. Cette fois, le garçon l'avait choisi en fonction de ses cheveux violets. Un trait physique qui n'aurait échappé à personne, même en pleine nuit comme ici. Il se trouvait même qu'il aimait bien cette couleur ; Good point ! Et puis, ce n'était pas si moche comme surnom, certains en avaient des violents qui les suivront jusqu'à la fin. Revenons-en au fait. Bou n'avait toujours pas lâché du regard cette Murasaki, qui devait être assez embarrassée tant par les dires du garçon que par son regard insistant. Il prit appui sur le sol, esquissant une légère grimace due à ses plaies dans les paumes de ses mains, se releva et se tourna à nouveau, dos à Murasaki.

Elle devait surement penser que c'était un gros connard...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masters
Yens : 5657
MessageSujet: Re: From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]   Mer 26 Nov - 13:46



From Dusk Till Dawn
Je regarde le jeune homme que je viens de trouver, assis par terre, devant le lac Gotaï, en train de... de ne rien faire justement. Il est bel et bien seul. Je... Ne sais pas mais à ce moment là, j'ai eu comme un petit déclic. Quelque chose s'est produit en moi... Oui, c'est ça, peut être que je compatis. Peut être que je comprend dans quelle situation il peut se trouver. Je ne le sais pas encore et, au plus profond de moi, j'ai très envie de rester, pour en savoir un peu plus. Comme je n'ai rien d'autre à suivre ni à faire d'ailleurs, je choisis de m'approcher encore un peu, je regarde maintenant devant moi et j'attends, plantée là. Je me frotte alors les épaules, car il fait de plus en plus froid, puis je lâche un léger soupire.

- Si tu t'es perdue, ne compte pas sur moi pour te raccompagner.

Houlà ~ Bon. Je lui ai simplement dis "bonsoir" pourtant. Je reste quand même à côté de lui mais cette fois ci je m'assieds en rentrant mes genoux et en les attrapant avec mes mains.

- Ah non mais oh ! Je suis pas perdue.

Je sais que ma réaction est un peu forte sur le coup mais il n'a pas à me parler comme ça. Puis, il ne m'a même pas souhaité "bonsoir". A croire que lorsqu'on est poli, on a même pas le droit à un petit retour équivalent. En plus, si déjà j'ai choisis de rester ici parce que je le trouve triste tout seule, alors que je ne le connais pas, il pourrait au moins m'être reconnaissant ! Je décide d'éviter de lui répondre plus. je change donc tout de suite de sujet.

- Dis, Murasaki-chan, que fait une fille toute seule, en pleine nuit et loin de sa chambre, à parler avec un mec peu fréquentable ?

C'est vrai que je n'ai pas le temps de continuer à parler ! Il me coupe tout de suite la parole et on dirait qu'il ne fait même pas attention à moi. Je rougis alors un peu, sans vraiment le vouloir. A ce moment là je ne me contrôle pas. Je ne sais pas si je suis rouge de timidité ou de colère, voire de révolte tiens pourquoi pas ! Ce qu'il m'a dit n'est pas très accueillant. Le pire, c'est  que sur le coup, je ne sais pas trop comment lui expliquer que comme je l'ai vu seul, j'ai eu envie d'aller le voir... Mince.

- Et bien... je venais de finir les cours et.. euh. Et bien j'ai décidé de me promener un peu tiens. Et toi ?

Un mec peu fréquentable ? "L'estime de soi", ça il en connait pas en tout cas. Bon vous me direz, je ne suis pas mieux puisque je ne m'aime pas et que je sais très bien que je ne suis pas comme aimerait les autres.

Feat Bou Kurushima

Code de Frsoty Blue de Never utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]   

Revenir en haut Aller en bas
 

From Dusk Till Dawn [Pennelope A. Paper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» From Dusk Till Dawn [PV Mü - Shion - Ahina - Alucar]
» but you'll never be alone, I'll be with you frow dawn till dusk (ft. Richerd)
» Between dusk and dawn
» As inaccessible as dusk and dawn : Untouch girl | Emilia Daniels
» Dawn Of War II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Gotaï :: L'université Gotaï :: Extérieurs :: Le lac Gotaï-